• Lettre à M. et Mme Pampers

    Chers M'sieuDame,

    J'sais que vous adorez vous occuper de la sale vie des bébés. Si j'vous dis que, ce lundi, mon fils adoré a introduit, l'un après l'autre, ses bras dans le tuyau d'échappement des gaz de notre automobile, vous ririez. Et me répliquer que les lingettes dont vous faites commerce nous auraient été d'une grande utilité. Que nenni, pas assez grasses, vous dis-je. D'ailleurs, en général, peu utiles depuis sa naissance. De qualité médiocre. Mais, bon, la notoriété de votre patronyme ne tient pas à vos lingettes, n'est-ce-pas ? Et cette petite mauvaise nouvelle vous importe peu.
    Aussi, j'vais être direct avec vous : j'ai une autre mauvaise nouvelle à vous annoncer. Bien plus grande, celle là, pour votre avenir. Quoique, me diriez-vous, lorsqu'un bébé vous quitte, un autre le remplace. Mais voilà, j'le dis à la planète... Vous vous en f..... !

    Eh bien, voilà ! Mon fils qui aura deux ans ce vendredi fait sur le pot ! « Merde, déjà ? », me diriez-vous ? Et oui, merde déjà ! Oh, bien sûr, pas à chacun de ses besoins. Je vous rassure : vos superbes et précieuses couches fabriquées avec amour par vos petites mains expérimentées lui sont encore très utiles. Pour quelques temps encore. Mais voilà, le processus est enclenché, irrémédiablement pour lui (quoique, plus tard, l'incontinence guète), inexorablement pour vous. Il a commencé chez sa nounou depuis la dernière semaine de juillet. Et, oh surprise venue du ciel, il a accepté d'utiliser chez lui, une première fois samedi 30 juillet puis une deuxième le lendemain dimanche, le pot que nous lui avions amoureusement offert voilà plus de six mois. Sympa, non ?! Non, pas pour vous.
    Eh bien, tant pis pour vous, chers amis rentiers. Parce qu'il faut bien le dire : la merde et la pisse des bébés vous font un bien fou en cela qu'elles embellissent vos comptes bancaires, emplissent vos bourses, font bander vos courbes, améliorent votre ordinaire, enrichissent votre vie, et bien d'autres choses encore...
    Alors voilà, depuis donc une quinzaine de jours, le début de la fin a commencé...
    Un bébé se sépare de vous, un autre vous rejoint...
    Ainsi va la vie pour vous, M'sieuDame Pampers !
    Bien à vous,
    Ittou
    Et merde

  • Commentaires

    1
    Ronald
    Mercredi 10 Août 2005 à 10:36
    Euh...
    Pourquoi tu prends pas les couches jusqu'à 10Kg... t'as besoin de les changer moins souvent :P
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :