• Mes comm. de ce mardi 19 avril

    [Désolé de ne pouvoir être aussi réactif que vous, mais je ne peux pas faire partir de comm. : les « proprio-gestionnaires de mon pas de tir » ont fait du trop bon travail ! Ou alors, ce sont les tuyaux qui sont bouchés, ou trop étroits ! Donc, je vous envoie mes comm., bien sûr moins réactifs, comme je peux. Quoique, parfois, ça fonctionne. Pourquoi ? Comment ? Mystère ! ]

     

    Bonjour à toutes et à tous,

     

    Tim, chère Tim (http://www.blogg.org/blog-10971-date-2005-04-19-billet-139148.html), ta « Tentative » confirme tes immenses qualités de cœur et me conforte dans mon opinion exprimée dans mon post d'hier : je hurle à la face du Monde de BloggLand « Tim est un vrai bijou de la Création féminine ». Pourquoi te comparer à un bijou ? Parce que, comme un bijou, tes qualités de cœur sont la rareté et la fragilité, la beauté et l'exception. Comme un bijou, tu es l'unicité. Oh, je vois déjà d'ici tes joues améthyste !!! Et, l'Amitié comme l'Amour sont des cadeaux de la Vie, n'est-ce-pas ? Mais, à ce moment-là, « on » n'était pas disponible dans sa tête et dans son cœur pour recevoir ta Vie... Au fait, comme le signale Nuage (http://www.blogg.org/blog-11608-date-2005-04-15-billet-137162.html) en citant Talleyrand, «  Les femmes pardonnent parfois à celui qui brusque l'occasion, mais jamais à celui qui la manque. », vas-tu lui pardonner (s'il s'agit d'un homme, bien sûr) d'avoir refuser, ce soir-là, ton Amitié (même si cette citation peut faire allusion à autre chose) ? Ou, alors, toujours pour faire réf. à Nuage (http://www.blogg.org/blog-11608-billet-135050.html ) qui cite Francesco Alberoni, « Il en est de l'amitié comme de la pureté : la moindre flétrissure suffit à en troubler la transparence », ton Amitié est-elle remise en cause ? Tim, si mes interrogations sont trop chiantes, passes ton chemin. Je ne t'en voudrais pas d'autant que j'aurais quelques difficultés à y répondre : n'ai pas fait Lettres, moi ! Tiens, j'aurais dû être prof..

     

    Chère Nuage, en ce moment j'apprécie tes citations : je suis dans une période (passagère ?) de mélancolie...

     

    Bon, je file. Réunion au siège, cet aprem...

     

    Bonne après-midi, bonne soirée et douce nuit. Blogguez bien et à demain. Et n'oublions pas de nous nourrir... De quoi, au fait ?

     

    [Si vous me laissez des commentaires (ce que je souhaite), je les lirai dès mon retour. Et je vous répondrai le soir même. Merci.]


  • Commentaires

    1
    Timounch
    Mardi 19 Avril 2005 à 11:25
    Un homme ou une femme
    Qu'il s'agisse de l'un ou de l'autre il n'y a rien à pardonner ou pas ! Je savais que je prenais un risque, il ou elle savait que j'étais là, mais n'a pas tenu à ouvrir ! il s'avère que c'était son choix, tout comme le mien d'y être allée ! Je me suis plus sentie conne qu'autre chose ! Mais en vouloir, non ! Mais je dis juste de ne pas appeler à l'aide quand on ne veut pas de l'aide ! Bonne journée à toi ! Tendresse
    2
    nuage
    Mardi 19 Avril 2005 à 11:29
    alors là
    j'en reste baba, euh... mon ego se gonfle pour la journée...je suis toute rose de plaisir, etc... bien contente que tu apprécies les citations qui correspondent à mes états d'ame, eh oui mais tu as pu constater que je n'étais pas toujours mélancolique quand mème ! faut pas pousser, quoique... bises et merci
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :