• 13 années, au moins !

    Voilà ! Ça y est ! Hier, il a fait son entrée dans le système scolaire.

    Après avoir gravi autour de nous durant ces trois années passées, et de sa nounou pendant deux années et demi, nous l'avons confié à un groupe de personnes dont nous n'avons pas encore identifié ni tous les visages, ni toutes les fonctions. Mais, bon ! Question de quelques jours...

    Ce fut hier matin, à dix heures. Attente quelques minutes devant la grille de l'école maternelle. Les enfants, visiblement vêtus de neufs et les cheveux très récemment passés par les ciseaux du coiffeur préféré de leurs parents, attendaient, sagement, aux mains de leur mère et, souvent, de leur père. Quelques pères, caméscope en main, ont profité de l'attente pour immortaliser ce moment rare, cet instant nouveau. Ou pour cacher leurs larmes ! Pas de pleur apparent mais une impression d'émotion planante.
    Dix heures. A l'heure, la directrice, pour ouvrir la grille à tout ce monde ! Dont nous trois. La liste des noms et prénoms inscrits sous l'identité de la maîtresse affichée derrière la porte principale de l'école nous indique la direction de la classe de notre fils. Une liste de trente élèves réunissant un tiers d'enfants en petite section et les deux autres tiers en moyenne section. Et là, il s'est fait remarquer !

    Depuis plus d'un mois, tous les trois, nous étions ensemble, sept jour sur sept et vingt quatre heures sur vingt quatre. Pour lui, plus d'un mois à faire des bêtises, à faire des grimaces. Plus d'un mois à faire le pitre, à faire le clown. Plus d'un mois à se faire remarquer.

    Et hier matin, il s'est fait remarquer ! Il a été le seul à pleurer. Pourtant, il voulait y aller, à l'école. Pour être grand. Pour être désormais un grand. Lui disions-nous. Disait-il aussi puisqu'il fait pipi tout seul depuis la mi-juillet. Malgré cela, dans les bras de sa mère, il a pleuré. Sortie de la classe, en pleurs elle aussi, il a continué de pleurer dans mes bras. Sous les caméscopes de deux papas filmant leur enfant. Et, enfin, dans les bras de la maîtresse, il s'est calmé. Après que je sois sorti, bien sûr.

    Hier soir, nous l'avons récupéré vers dix sept heures. Tout souriant, visiblement heureux de sa nouvelle vie. Du nouvel emploi du temps de sa journée : chanson et histoire écoutées, cantine appréciée, sieste faite, goûter mangé...
    Sauf que, perturbé par cette nouvelle vie, il avait commis des oublis. Où était donc son cartable T'choupi ? Où était donc son doux doudou ? Le cartable ? Au porte manteau de sa classe qu'il nous a fait traverser avec l'assurance de celui qui connaît parfaitement les lieux. Son doux doudou ? Pas dans le petit dortoir où il nous a conduit pour nous montrer le lit qui sera le sien pendant ces neuf mois, mais déposé dans une corbeille dans sa classe. Ouf, sauvés ! Le matériel pour les lendemains est retrouvé.

    Et le lendemain d'hier, c'était ce matin. Et ce matin n'était pas le jour de la rentrée. Ce matin était le premier jour d'un emploi du temps qui deviendra quotidien, habituel. L'emploi du temps de notre fils commençait, ce matin, par la garderie. Nous lui avions dis. Et expliqué que, après quelques minutes de garderie, il retrouverait la maîtresse, sa maîtresse. Arrivé devant la salle affectée à cette activité matinale, le voilà qui font en larmes et demande sa maîtresse. Je lui explique en entrant dans la salle. De plus en plus de pleurs. Et accroche mains et jambes à moi. Heureusement que le jeune fille vient le prendre dans ses bras. J'en profite pour m'éloigner rapidement.

    Manquerait plus qu'il nous fasse ça jusqu'à ses seize ans ! Pendant treize années...
    Parce que, il ne le sait pas encore. Mais, de l'école, il en pris pour treize années ! Treize années au moins...

  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Septembre 2006 à 12:36
    sourire
    je n'en ai pas encore mais...oui ça donne envie. Merci et bon courage ! ;-)
    2
    Mardi 5 Septembre 2006 à 12:45
    Merci
    Mel.ludy. Et bonjour à toutes et à tous.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mardi 5 Septembre 2006 à 13:06
    bonjour Ittou...
    et bien bon courage pour la suite en passant...
    4
    Mardi 5 Septembre 2006 à 13:19
    Te revoilà !
    C'est bien.
    5
    Fil
    Mardi 5 Septembre 2006 à 13:39
    Y a un moment...
    ..ou ça l'agacera que tu l'emmenes et il te demandera de le lacher loin de l'entrée.. :)
    6
    Mardi 5 Septembre 2006 à 14:13
    Merci Toula.
    Et bravo pour "la plus belle des nouvelles".
    7
    Mardi 5 Septembre 2006 à 14:43
    Bonjour Fil.
    Oui, mais pas question de le lacher loin de la grille de la maternelle. Et j'imagine que, lorsque il me "demandera de le lacher loin de l'entrée", je me sentirai triste. Comme toi, lorsqu'il te le demandé ?
    8
    Mardi 5 Septembre 2006 à 16:27
    c'est
    pas 16 ans l'age minimum avant de quitter l'ecole? A.S
    9
    Mardi 5 Septembre 2006 à 16:34
    Merci beaucoup...
    c'est la plus belle...
    10
    Mardi 5 Septembre 2006 à 16:36
    Bonjour DésirsCachés.
    Je te rappelle que 3 + 13 = 16.
    11
    Mardi 5 Septembre 2006 à 17:18
    Bonne soirée
    à toutes et à tous. Demain, p'êt', je publierai des "Comm du jour (surtout le soir)...". A demain.
    12
    Mardi 5 Septembre 2006 à 17:22
    Bonne soirée
    à toutes et à tous. Demain, p'êt', je publierai des "Comm du jour (surtout le soir)...". A demain.
    13
    Fil
    Mardi 5 Septembre 2006 à 17:57
    Il faudra pas etre triste
    C'est qu'il sera dans l'adolescence, avec un besoin de s'affirmer face aux parents. Mais tu as le temps.. :)
    14
    Mardi 5 Septembre 2006 à 20:38
    Ravi de ton retour
    Ittou ;-) ah, que d'émotions !
    15
    Mercredi 6 Septembre 2006 à 10:41
    Bonjour
    Frenchmat.
    16
    Mercredi 6 Septembre 2006 à 10:45
    Bonjour Fil.
    Il en est là, le tien ? Ou a-t-il dépassé cette étape ?
    17
    Fil
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 01:16
    C'est un grand..
    ..maintenant. Il y va en voiture..
    18
    Jeudi 7 Septembre 2006 à 09:57
    Bonjour Fil.
    Oui, j'ai lu qu'il avait eu le Bac et le permis en 3 jours au début de l'été.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :